Le diaphragme thoraco-abdominal

Le mot diaphragme, on l'a tous déjà entendu ! Il peut être utilisé dans plusieurs domaines.

Mais qu'est-ce qu'un diaphragme ?



  • Anatomie : Muscle large et mince qui sépare le thorax de l'abdomen.



  • Contraceptif féminin.



  • Membrane vibrante (d'appareils acoustiques). Diaphragme de haut-parleur.



  • Disque opaque percé d'une ouverture réglable, pour faire entrer plus ou moins de lumière. Régler l'ouverture du diaphragme d'un appareil photographique.





Quels sont les points communs entre tous les diaphragmes ? Ils sont mobiles , absorbent et gèrent plus ou moins les pressions, sons, lumières, fluides..


Évidemment, ici nous allons parler du premier ! Le diaphragme thoraco-abdominal.



Sur cette photo, on peut observer le diaphragme et les poumons en couleur orange.





Pourquoi est-il si intéressant ?


Vous allez vite le comprendre, il est essentiel à la respiration, à la digestion. Une fois que l'on comprend comment cette partie du corps fonctionne, on saisi également le système respiratoire.

Et c'est ainsi, qu'il est plus facile de ne pas se blesser au quotidien et de faire correctement du sport par exemple !

Allez, c'est parti ! On reprend les bases.







Un diaphragme thoraco-abdominal c'est quoi ?


Le diaphragme est une véritable cloison musculo-tendineuse qui sépare la cavité thoracique de la cavité abdominale.

Ce muscle très large ressemble à un grand parachute.

  • Le diaphragme est, avant tout, le principal muscle inspirateur de la respiration.

  • Le diaphragme est doté de trois grands orifices (trous) traversés par la veine cave inférieure (coeur), l'aorte (vaisseau sanguin) et l'œsophage. A travers le diaphragme passent également, des veines et des nerfs, par des orifices plus petits.





Au final, le diaphragme permet de réguler différentes fonctions automatiques de l'organisme comme :

  • la digestion

  • la circulation artérielle et veineuse

  • la pression artérielle

  • la respiration

  • l'excrétion (toux)






Je sais ! Cela fait beaucoup d'anatomie, allez on s'accroche ! On a maintenant compris que le diaphragme gère la respiration. Il assure une bonne ventilation des poumons. Quand il se contracte, l'air entre dans les poumons. Quand il se relâche, l'air est expulsé. La contraction du diaphragme peut être contrôlée volontairement afin de modifier sa fréquence respiratoire, cependant le diaphragme fonctionne généralement sans intervention consciente.







Comment bouge t-il ?


Idée reçue : quand j'inspire le diaphragme monte vers le haut, quand j'expire l'air il descend. FAUX !!

C'est tout le contraire ! Voir image ci-dessous.





Et en vidéo de façon très simplifiée, cela donne :




Dans cette vidéo, on observe facilement les poumons qui se remplissent d'air et le diaphragme en vert qui descend et inversement à l'expiration.





D'accord, mais cela change quoi ?

Pourquoi est-ce intéressant de connaître sa position lors de la respiration ?


La position du diaphragme va faire considérablement varier notre pression intra-abdominale.

Il s'agit de la pression au sein de la cavité abdominale. En bref, il s'agit de la pression que subit notre ventre au quotidien.

Qui n'a jamais ressenti un point douloureux dans le dos ou au niveau du ventre au moment d'éternuer ?

Et oui, quand on éternue la pression intra-abdominale est beaucoup plus importante.


En schématisant fortement, les pressions intra-abdominales (toux / respirations / éternuements ) sont gérées en haut par le diaphragme, en avant par les abdominaux , en arrière par la colonne vertébrale et en bas par notre plancher pelvien (périnée).



On revient à l'essentiel ?

Nos mouvements quotidiens et le sport !


Pour ne pas se blesser et préserver au maximum son dos, ses abdominaux, son périnée, il est donc conseillé de faire les mouvements, comme se baisser pour ramasser un objet au sol / port de charge lourde / musculation etc en expirant !! La clé c'est la respiration !


En négligeant l'expiration au moment de l'effort intensif, cela favorise énormément de pathologies comme : les hernies , fuites urinaires etc.. Le tout est toujours en lien avec la pression intra-abdominale.




Schéma d'une hernie ombilicale.





Cas pratique :


1 Port de charge


Quand je porte un objet, je me baisse en inspirant et je me lève avec le poids de l'objet en expirant pour diminuer la pression intra-abdominale et protéger mon corps.




2 Renforcement musculaire / Sport


Quand je travaille avec des exercices de répétition, c'est le même processus.

A gauche (en bleu) j'inspire et à droite (en vert) j'expire. Cela fonctionne avec les abdominaux etc... pour tous les exercices.

L'effort se fait sur l'expiration !







Votre ostéopathe peut-il travailler sur le diaphragme ?


OUI ! Il est possible de travailler sur le diaphragme / sangle abdominale / système viscéral / rachis et périnée ! Une question ? parlez en à votre praticien.







Diaphragme / Pression intra-abdominale et femme enceinte


Dans le ventre de sa mère, bébé grandit, prend plus de place et pèse son poids. Il augmente et modifie la pression intra-abdominale, comprime parfois le diaphragme de la mère. C'est pourquoi les femmes enceintes sont vites essoufflées, mal de dos etc.. entre autres évidemment.



Lien avec d'autres articles:

https://www.osteopathe-lamballe.fr/single-post/2018/03/24/la-grossesse

https://www.osteopathe-lamballe.fr/single-post/traitement-osteopathique-femme-enceinte




Pour information :

Il existe dans notre corps : 4 diaphragmes différents.

  • Le diaphragme palatin,

  • Le diaphragme cervico-thoracique,

  • Le diaphragme thoraco-abdominal (que l'on vient d'étudier),

  • Le diaphragme pelvien.






Vous en savez maintenant beaucoup plus sur le fonctionnement de votre corps.

A vous de jouer ! Prenez soin de vous !




 

Jennifer ROFFIDAL

Ostéopathe D.O


3 rue des Grands Jardins 22400 Lamballe

Consultation sur rdv uniquement

06.58.00.88.55






Posts à l'affiche
Posts Récents